Déclarer ses revenus locatifs est une obligation pour tous les propriétaires. La déclaration est faite au fisc dès le moment où vous soumettez votre bien en location. Découvrez comment réaliser cette déclaration plus bas.

Connaitre les différents régimes d’imposition

Avant toute chose, vous devez connaître les différents régimes d’imposition des revenus fonciers. On en distingue deux types de régimes :

  • Le régime d’imposition micro-foncier : lorsque le revenu brut foncier total ne dépasser pas les 15.000 euros en une année d’imposition. Si vos revenus fonciers sont soumis à ce régime, vous profitez d’un abattement de 30%.
  • Le régime d’imposition dit « régime réel » : peut être optionnel ou de plein droit. De plein droit si votre revenu brut foncier annuel est supérieur à 15.000 euros.

Un cas particulier peut être observé, il s’agit de ce qu’on appelle déficit foncier. Il peut être assigné à votre revenu global ou vos revenus fonciers antérieurs à la constatation.

Remplir la déclaration fiscale des revenus fonciers

Pour établir la déclaration fiscale de vos revenus fonciers, vous devez remplir l’imprimé n°2042 que vous recevez en tant que contribuable vers la fin du mois d’avril jusqu’au mois de mai. Suivant le régime auquel vos revenus sont soumis et votre statut, les modalités sont différentes. Seulement, l’imprimé n°2042 est pour tout le monde. Pour le régime micro-foncier, vous devez remplir l’imprimé 2042 uniquement et y mentionner tous les revenus fonciers que vous avez réalisés sur la ligne 4BE. Pour le régime réel, en plus de l’imprimé n°2042, il faut remplir l’imprimé n°2044. Cet autre imprimé est téléchargeable en ligne mais vous pouvez aussi le retirer au centre des impôts.

Si vous faites partie des sociétés immobilières de copropriété disposant de ce qu’on appelle transparence fiscale, vous devez remplir un imprimé n°2044 S disponible en ligne ou au centre d’impôts. Même formulaire pour les sociétés immobilières qui ne sont pas dotées de transparence fiscale.  Pour les associés des sociétés immobilières transparentes, dont les revenus ne sont pas soumis au régime micro-foncier, sont dans l’obligation de remplir l’imprimé n°2044.  Idem pour les associés des sociétés non transparentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation